Fontaine de l'ancien stand

La date de 1953 qui est inscrite sur le petit bassin à proximité du Stand fait remonter à une époque où ce coin de Bex était principalement dévolu à l’agriculture et aux besoins militaires.

Trois générations plus tard, cette zone intermédiaire entre le centre de la localité et la campagne se transforme progressivement en espace de loisirs et d’artisanat et, même, de lieu branché pour les amateurs de cuisine dite « responsable et durable ».

Pour arriver à cette situation, il aura fallu un sérieux coup de pouce des autorités locales qui ont décidé de transformer cet ancien stand de Vauvrise et d’y investir plus de 2 millions de francs. L’initiative, lancée en 2018, est heureuse, sinon ce joli coin, situé sur une route peuplée de belles habitations, aurait pu devenir un simple lieu de passage pour les voitures prenant un raccourci pour monter au Châtel, hameau de Bex se situant derrière la colline de Chiètres et la Tour de Duin.

L’ancien stand de Vauvrise avait été construit en 1877 et fait le bonheur de tous les amateurs de tir des célèbres « cordons » roses ou bleus et blancs pendant des générations, et cela jusqu’à la fin du siècle passé.

Mais, même si l’édifice était classé au recensement architectural vaudois, les infiltrations d’eau menaçaient de ruiner ce témoin du passé. Les grands moyens ont donc été engagés pour faire de cette vieille structure un bâtiment utilisable toute l’année. Décision fut prise de presque tout refaire à neuf, créer une terrasse au sud, aménager une cuisine semi-professionnelle, installer une scène amovible avec son et lumières pour permettre de petites productions culturelles.

La belle zone artisanale, de l’autre côté de la route, a, elle aussi, épousé les besoins de notre époque. Plusieurs micro-PME s’y sont installées dans ce qui avait longtemps été… l'arsenal militaire de Bex.