Fontaine de l'Allex, route du Cotterd

Avant de se rendre à la fontaine de l’étape 19, il faut encore rester tout près de la belle fontaine avec son couvert, parce que ce coin de Bex représente un intérêt historique évident.

Tout d’abord, il y a ce petit chemin de la papeterie qu’il vaut la peine de descendre devant les deux immeubles récemment construits. Quelque cent mètres plus bas, on remarquera un terrain en forme de « dépression », comme enfoncé par rapport à la zone agricole qui l’entoure.

C’est là que se trouvait la papeterie de Bex au début du 20e siècle. Malheureusement, ce fleuron industriel de l’époque fut victime du grand incendie qui se déclara dans une maison de l’Allex dans la nuit du 13 au 14 novembre 1910. Huit maisons disparurent dans les flammes, puis, par la force du foehn, les débris atteignirent la papeterie qui fut entièrement détruite. Le terrain « enfoncé » que l’on voit encore aujourd’hui, rappelle que cette entreprise avait des bassins d’accumulation des eaux pour sa production de papier.

Si l’on remonte vers la fontaine avec son couvert, on fait quelque pas sur la route de l’Allex et l’on découvre, sur la gauche, l’une des plus vieilles maisons d’habitation de Bex. Cette ancienne bâtisse, un peu en retrait de la route, avec une façade légèrement arrondie, date du début du 17e siècle. Elle faisait partie d’un domaine agricole avec sa grange, une écurie et un pressoir.

Juste à côté de cette vieille demeure, une autre propriété bien connue à Bex est la « Maison Ryter », du nom d’une personnalité de la région, l’ancien inspecteur forestier Hugo Ryter, décédé en 2007. Sa famille demeure encore dans cette habitation très végétalisée de la fin du 18e siècle.

En continuant sur la route de l’Allex, on arrivera à ce carrefour qui part à droite sur la route de Cotterd en direction d’un petit pont sur l’Avançon, et à gauche en direction de la colline de Chiètres. A ce carrefour, on remarque une jolie fontaine datant de 1892, mais vu le passage fréquent des voitures, on n’a pas beaucoup de temps de s’éterniser.