Visites - Zigzags sur la colline de Chiètres

Bex

Une balade de 3 heures sur les pentes douces de la colline de Chiètres.

Entre vallonnements cachés et marais ombragés, forêts de châtaigniers ou de pins, vignes et maisons de maîtres entourées de grands parcs arborisés, partez à la découverte de la colline de Chiètres. Depuis ce promontoire, la vue embrasse la plaine du Rhône, du goulet de St-Maurice jusqu’au lac Léman. Sa position stratégique a valu à Chiètres d’être habitée ou visitée par des hommes du Néolithique, de l’Age du Bronze, des baillis valaisans, des princes russes, un peintre célèbre, des touristes anglais ... et des oiseaux migrateurs. Dans ces lieux hors du temps, à l’écart des bruits de la civilisation contemporaine, vous voyagerez à travers les époques dans des paysages magnifiques.

INFORMATION

Office du Tourisme de Bex
Avenue de la Gare 68
1880 Bex

Tél: +41 24 463 30 80
info@bex-tourisme.chwww.bex-tourisme.ch

Données techniques

Point de départ
Bex
Distance
11.6 km
Durée
4h00
Dénivelé positif
524 mètres
Dénivelé négatif
524 mètres
Difficulté
Moyen

Sur votre route

Le Marais

Le Marais

Bex

Le Grand Marais est, depuis 1998, un site d’importance nationale pour les marais et la reproduction des batraciens. On peut y observer de nombreuses espèces de libellules, d’oiseaux, de petits mammifères – difficiles à voir sans un peu de chance – et des batraciens. Il paraît impénétrable en été, mais un sentier conduit, depuis la route de Chiètres, à l’étang principal, domaine de la foulque macroule. On peut le contourner côté ouest par la route, et atteindre la roselière ; il est prudent alors de prendre ses bottes. C’est un écosystème fragile, sous haute surveillance de l’Etat, de Pro Natura et de la Commune qui unissent leurs efforts pour le sauvegarder.

La Roseraie du Diable Vert

La Roseraie du Diable Vert

Bex

Fruit de l’amitié entre Yves Piaget, Dominique et Magali Mottet, cette roseraie occupe une place de choix au sein des jardins énergétiques du Diable Vert, et a été primée en mai 2015 à Lyon, lors du congrès international des Rosiéristes en recevant l’Award des jardins d’excellence. Approche olfactive mais aussi énergétique et biodynamique, cette roseraie échappe aux traitements chimiques et profite d’une grande biodiversité au sein d’un écran végétal splendide.

Le cromlech

Le cromlech

Bex

Cet alignement de pierre pourrait être naturel mais il pourrait aussi avoir été dressé par l'Homme.

L'abri sous roche

L'abri sous roche

Bex

Cet abri, tourné vers le nord et offrant peu de protection contre les intempéries, a d’abord servi de bergerie à l’époque néolithique (dès 3000 av. J.-C.).

Les propriétés: Grand Chêne et Pelouse.

Les propriétés: Grand Chêne et Pelouse.

Bex

Le haut de la colline de Chiètres est occupé principalement par deux grands domaines du 19e siècle, celui du Grand Chêne – actuellement propriété privée – et celui de la Pelouse.

Les Fortifications Dufour

Les Fortifications Dufour

Bex

Fortifications construites, dès 1830, sur le versant vaudois et valaisan du défilé de Saint-Maurice pour protéger ce défilé contre toute tentative d'invasion étrangère. Les travaux sont conduits par le colonel Dufour, un militaire et ingénieur genevois, doublé d'un cartographe de renom. Il utilise à la perfection le terrain en terrasses, creusé par le glacier du Rhône lors de son retrait il y a quelque 15 000 ans. Constituées de différents ouvrages — murs crénelés, redoutes, batteries — ces fortifications sont le témoin des efforts entrepris par la Suisse pour défendre sa neutralité et empêcher tout passage de troupes étrangères. Elles constituent un bien culturel d'importance nationale.

Géotope du Chablais - Marmite Glaciaire

Géotope du Chablais - Marmite Glaciaire

Bex

La marmite glaciaire des Caillettes témoigne du passage du glacier du Rhône à Bex il y a environ 17’000 ans.

Le Domaine des Besses

Le Domaine des Besses

Bex

Cette demeure, qui figure déjà sur un plan cadastral de 1694, a appartenu à la fin du 18e siècle, au Grand Bailli du Valais, Jacques Valentin Sigristen. En 1808, elle est acquise par J.-F Testaz, puis transmise par héritage aux filles de celui-ci et à leurs enfants – dont le peintre Louis-Auguste Veillon (1834-1890), établi à Genève où il avait acquis une réputation internationale. L’un des fils du peintre Veillon rachète la maison à ses frères et à sa sœur en 1901. La propriété demeure aujourd’hui encore la maison de vacances des descendants du peintre.

Le lac du Luissel

Le lac du Luissel

Bex

En 1791, on a mis au jour sur les rives du petit lac du Luissel de magnifiques armes en bronze, conservées au Musée d’histoire de Berne. En 1859, l’archéologue vaudois Frédéric Troyon a dirigé des fouilles au Luissel et découvert des vestiges en bois et des ossements humains. F. Troyon espérait avoir trouvé là un habitat lacustre, pré-celte, comme on venait d’en mettre au jour autour des grands lacs suisses. On interprète aujourd’hui les vestiges du Luissel comme les traces d’un dépôt votif de l’Age du bronze, daté vers 1150-800 av. J.-C. par comparaison avec d’autres dépôts analogues retrouvés en Europe.

La Tour de Duin

La Tour de Duin

Bex

Propriété privée, la Tour de Duin est aujourd'hui habitée et ne laisse voir d'elle plus que sa partie supérieure crénelée, ajoutée à la fin du 19e siècle dans les orifices laissés par les créneaux originaux. Elle faisait partie d'un ensemble médiéval (un château avec plusieurs tours) datant probablement du 12e siècle. Rappelons que le premier document connu mentionnant Bex date également du 12e siècle (1138). La Tour de Duin a appartenu à différentes familles nobles (Girold, De Greysier, De Blonay, De Duin, De Rovéréa, notamment). Incendiée vers 1475, elle a été totalement abandonnée dès le 17e siècle comme ouvrage défensif, mais elle attire les touristes depuis le 18e siècle par son aspect de « ruine romantique ».

Notre région sur les réseaux sociaux