Vendange vignoble ollon vin Visualps.ch

Recettes vaudoises

Recettes traditionnelles vaudoises

Hymne à la gourmandise

Les produits du terroir sont nombreux, ils sont le témoin d’un mode de vie régional. Ils reflètent le travail d’hommes et de femmes passionnés qui mettent en œuvre leur savoir-faire pour sublimer ce que la nature nous offre de meilleur.

Les produits du terroir sont aussi la carte d’identité d’un territoire. A travers les plats que nous mangeons, les recettes qui se transmettent de génération en génération, se dessinent la culture et les traditions propre à un lieu.

La découverte de plats locaux est souvent à elle seule une source de dépaysement. Les saveurs, les épices, les produits riches et variés sont source de voyage.   

La cuisine peut se voir comme un art, comme un savoir-faire que l’on partage. Nous proposons alors de voyager à travers des recettes qui sentent bons le terroir vaudois et ses produits travaillés avec amour par ceux et celles qui rendent les Alpes vaudoises si uniques.
 

La salée Ormonanche

Recette de la Laiterie du Petit Diable aux Diablerets

Ingrédients :
-        1 pâte à gâteau brisée
-        Farine
-        Cassonade blonde (si possible de la marque Graeffe)
-        Beurre
-        2dL de crème (avec de la crème double, c'est encore meilleur)
-        1dL de vin blanc de table
-        Cannelle

Foncer la pâte brisée dans la plaque, piquer le fond avec une fourchette.
Saupoudrer de couches fines et de beurre en lamelles comme suit :
1 couche de farine, 1 couche de cassonade, 1 couche de beurre, 1 couche de farine, 1 couche de cassonade, 1 couche de farine, 1 couche de cassonade, 1 couche de beurre
Saupoudrer de cannelle
Mélanger le vin et la crème, versez sur le gâteau.

Enfourner pour 35 minutes dans un four chauffé à 200°C

Le taillé aux greubons

par la boulangerie Charlet-Ançay à Gryon

La pâte 
- 1500g farine
- 700cl eau
- 50cl lait 
- 75g beurre 
- 50g levure 
- 150g sucre

Mélange beurre greubons (Les « greubons » désigne les résidus de la fonte du saindoux)
- 200 g de beurre
- 400 g greubons Vaudois (disponible chez votre boucher)

Mélanger tous les ingrédients.
Une fois la pâte pétrie, étaler celle-ci en un rectangle (taille d’une feuille A4), disposer-là sur une plaque au réfrigérateur.
Laisser la reposer 1 heure.
Une fois la pâte reposée, étaler cette dernière en longueur (taille de 2 feuilles A4 alignées). 

Placer le mélange de beurre et greubons et l’enfermer avec la pâte pour retrouver une feuille A4.
Renouveler l’opération pour obtenir une longueur de 3 feuilles A4.
Une fois étalée, ramener les deux extrémités de la pâte vers le milieu en évitant de les superposer, puis la plier en deux et la remettre au frigo une heure. 
Reprendre cette dernière et réitérer l’opération et la mettre 24h au frigo. 

Pour finir, étaler la pâte à un centimètre d’épaisseur,
couper les greubons de la forme désirée,
laisser lever pour qu’ils doublent de volume.

Cuire dans un four ventilé à 210°C, les sortir quand ils sont dorés à souhait et déguster !
 
 

La soupe aux pois et sa cochonnaille

recette du Restaurant l'Etable à Gryon

Ingrédients
- 500 grammes de pois jaune
- 1 oignon
- 2 gousses d'ail
- 1 pied de porc
- 200 grammes de lard salé

Mettre à tremper les pois 12h00.
Faire suer l'oignon émincé dans un filet d'huile de colza avec l'ail entier. Ajouter les pois, le pied de porc et le lard et couvrir d'eau.
Saler, poivrer et cuire à feu doux minimum 2 heures en brassant régulièrement.
Sortir les viandes et laisser reposer 10 minutes avant de trancher le lard et désosser le pied de porc.
A souhait, mixer la soupe, rectifier l'assaisonnement.
Dresser les viandes dans un bol puis verser la soupe dessus.
Bon appétit.
 

Le Bitter des Diablerets

Le Bitter des Diablerets, c’est un juste mélange de gentiane, écorce d’orange, herbes de montagnes et de 50 variétés différentes de racines.
Il est essentiellement consommé dans le chablais vaudois depuis le XIX° siècle. Il paraît qu’on a essayé de la commercialiser un peu plus loin, sans succès. Il reste une boisson bien typique de nos contrées.
Le Bitter des Diablerets est généralement servi comme apéritif ou comme digestif.
A l’apéritif, il est servi avec de la glace et parfois de l’eau minérale. On le consomme aussi accompagné de liqueur de cassis. Comme digestif, il est consommé sec.
Dans sa version revisitée, datant des années 80, on le trouve sous le nom de "surf" : 1/3 de bitter, 2/3 de coca cola.

Notre région sur les réseaux sociaux